mardi 31 janvier 2017

OUF !

C'est un grand soupir de soulagement que les familles en instruction libre ont poussé ce dernier 26 janvier...

Le conseil constitutionnel, a en effet statué sur les lois 31 et 39 du projet "égalité et citoyenneté" (les anciens 14 et 14 bis que nous étions nombreux à dénoncer !) en les rejetant purement et simplement...

Et oui, y'a de quoi reprendre confiance en notre système politique... et il m'a même fallut quelques jours pour m'en remettre (et me dire que si si, c'est bien possible, cette foutue lois est OUT !)

Bon, elle est OUT sur la forme (pas sur le fond, ce qui est encore inquiétant car dans quelques années, il est possible qu'une nouvelle lois de ce genre refuse surface ... mais chut, profitons de ce moment de victoire sans nous attirer la poisse !)

Et donc ?

Donc, comme ce petit billet d'UNIE le précise, nous ne serons pas "soumis" à cette loi, mais nous sommes toujours "soumis" au décret (et j'ai appris récemment, que oui, il est possible de faire paraître un décret sans la loi correspondante et que celui-ci tenait tout de même la route. Grrrggrrrr... c'est-il pas logique tout ça !) 

En clair, lors du contrôle, des exercices écrits OU oraux peuvent être demandés. Mais ce sont bien des EXERCICES et nous pouvons refuser ceux sortis du chapeau de la (ou du) conseiller(e) pédagogique et proposer les nôtres (afin de les faire correspondre à notre pédagogie et à ce que nos enfants ont vu récemment !)



En ce qui concerne les modalités de lieu de contrôle, on reste sur le bon vieux de la vieille, c'est à dire que nous pouvons exiger qu'il soit fait à la maison (pour toutes les familles qui ne peuvent pas emmener tout le matos !)

Un bien pour un mal ?


Parce que, bien entendu, ce qui a créer le ramdam ce n'est pas la censure de la lois 39... nan, c'était plutôt la loi visant à interdire la fessée.

Car si tous les journaux ont trouvé très malin de titrer sur l'autorisation pérenne de la fessée, c'est FAUX. Ainsi, comme d'habitude, on habille la réalité pour un meilleur taux d'audience et servir la violence de trop nombreux parents... on n'applaudira pas l'entourloupe !

Pour ceux qui ne s'en savaient pas, la fessée et les châtiments sont interdits depuis l'article 223 - 13 du code pénal, comme le rappel si justement le billet du blog s'éveiller et s'épanouir.

Et oui...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire